Villa Hennebique à Bourg-la-Reine.

A proximité de la station du RER B de Bourg-la-Reine, une construction avec une tour de 40m de haut le long des voies ferrées éveille la curiosité.                                                    Il s’agit de la villa familiale que François Hennebique a réalisé de 1901 à 1903 pour son propre usage. Une oeuvre en forme de manifeste pour l’utilisation du béton armé démontrant les possibilités techniques de ce nouveau matériau encore contesté à l’époque de sa réalisation et devenue une vitrine de promotion pour cet entrepreneur-architecte.

F Hennebique assura la promotion de son « palais familial » dans la revue « Le béton armé » qu’il créa en 1898 pour assoir son autorité sur ses concurrents. « La villa doit abriter la tribu composée de 3 à 4 ménages ayant des enfants. La vie matérielle y sera commune c’est à dire que le rez de chaussée aura de grands salons pour toute la famille, mais l’étage comprendra plusieurs appartements complets où chaque ménage jouira dans l’intimité de son foyer de l’indépendance et de l’isolement ».

Vue le long du 22 avenue Victor Hugo  face au lycée Lakanal de Sceaux.

Les volumes présentent de façon délibérée de nombreux décrochements: saillies des terrasses en encorbellement, différences de niveaux, verrières de grande hauteur pour intégrer au plus près le jardin à tous les niveaux de la construction. La variété de ces points particuliers, parfois exubérants, démontre au tout début du XX siècle l’expérience des systèmes de construction déjà acquise et développée par l’entreprise Hennebique.

Vue du n° 1 avenue du lycée Lakanal et longeant les voies du RER ligne B.

En 1972 la Commission supérieure des Monuments Historiques a inscrit ce bâtiment à son inventaire pour le protéger de défigurations par des extensions inapropriées,

En 1981 la villa est divisée en une vingtaine d’appartements. La restauration entreprise entre 2011 et 2015 a redonnée à cette villa l’éclat de ses parements en béton et la couleur initiale de ses balustrades.

Quant à la tour et son réservoir d’eau pour l’arrosage par gravitation des jardins intégrés aux terrasses et des serres, elle démontre l’élasticité et l’étanchéité de ce nouveau matériau au début du XX siècle.

F. Hennebique a surmonté cette tour de quatre dragons orientés aux quatre coins de la planète pour promouvoir internationalement le savoir-faire de son entreprise.

Une promotion justifiée pour ce visionnaire autodidacte qui armé de son certificat d’études décide de devenir maçon. En 1865, à 23 ans, devenu chef de chantier il s’installe pendant 20 ans comme entrepreneur en Belgique et s’intéresse à l’alliance du fer et du béton comme protection du métal contre le feu. A partir de 1879 il se consacrera à l’exploitation de ses brevets grâce à un bureau d’étude d’une centaine d’ingénieurs et à un réseau d’entreprises liées à sa société par contrats pour les réalisations des ouvrages.

En 1898 il construit le premier pont civil en béton armé à Chatellerault.                                                     En 1900, il réalise comme entrepreneur avec l’architecte E.Arnaud au 1 rue Danton à Paris le premier immeuble néo-haussmannien en béton armé ( une parfaite démonstration de son affirmation  » On peut tout demander au béton armé et il peut tout reproduire »), cet immeuble abritera la centaine d’ingénieurs du bureau d’études de l’empire Hennebique. En 1905 la société Bétons armés Hennebique contrôle environ 20% de la construction mondiale en béton armé.                                                                                                  En 1911, il construit à Rome le pont du Risorgimento, le plus long pont du monde à cette époque.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Villa Hennebique à Bourg-la-Reine. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s