Paris, balade architecturale dans le 8e arrondissement autour du parc Monceau.

Le quartier de la Plaine Monceau est représentatif des tissus urbains directement issus de la spéculation foncière développée durant le Second Empire lié indirectement au développement de la circulation ferroviaire. L’inscription des gares au centre de Paris, dans ce cas précis St Lazare, a eu pour conséquence d’importantes modifications urbaines comme en témoigne ce quartier .

Capture d’écran 2015-04-14 à 11.36.18

En partant de l’intersection avenue de Villiers et du boulevard de Courcelles l’homogénéité voire l’uniformité de l’architecture haussmannienne prend toute sa place au détriment des individualités.                                                                                                                              De loin seule la grande masse de l’ilot est lisible, de plus près les motifs des balcons sont autant de variations individuelles qui compensent cette apparente monotonie.

P1290821

Au 29 boulevard de Courcelles, un immeuble Art Nouveau. La façade avec décoration florale est sculptée autour des baies ( F-X Schoellkopf Arch.1902).

P1290817

Avant d’entrer dans le Parc Monceau au n°7 de l’avenue Velasquez: l’hôtel particulier d’ E. Cernuschi ( W.Bouwens van der Boijen Arch.1875). Ce financier proche de Garibaldi, avait fait en 1871 le voyage en Chine et au Japon d’où il avait ramené un nombre important d’objets d’art. Passionné par les arts asiatiques, il légat à sa mort en 1896 son hôtel et ses collections à la ville de Paris lui laissant la charge d’organiser un musée ouvert en 1898 spécialisé dans l’archéologie de la Chine archaïque jusqu’au XIIIe siècle.

P1270830

Le Parc Monceau longe le boulevard de Courcelles qui correspond à  l’enceinte des Fermiers Généraux. La rotonde de Chartres construite en 1787 est l’œuvre de C-N Ledoux. A l’origine à la fois bureau d’octroi des Fermiers Généraux et fabrique du parc. Les plans du bâtiment furent soumis au duc de Chartres futur duc d’Orléans propriétaire du parc, un appartement-belvédère fut aménagé à l’étage de la rotonde pour celui-ci.         A l’origine la coupole était sensiblement moins sphérique, elle fut modifiée en 1860.

P1270831

Dès son arrivée à la préfecture, Haussmann a sollicité des compagnies concessionnaires des chemins de fer de la ligne d’Auteuil initié par les frères Péreire pour le projet d’urbanisation de la Plaine Monceau.

Le terrain de la Plaine Monceau, propriété de la famille d’Orléans, fit l’objet d’une expropriation en 1860 par Haussmann. Il fut aménagé sous le second Empire par Alphand et l’architecte Davioud pour moitié, l’autre partie du parc fut revendue aux frères Péreire qui le lotir.

L’aménagement des terrains a été payé par le lotissement, les clauses de celui-ci ont définies les hauteurs de 20m des constructions de luxe. Une des caractéristiques de ce lotissement  réside aussi dans l’orientation vers le parc des façades principales de ces hôtels particuliers destinés à la clientèle des artistes officiels, notamment des peintres liés à des industriels rapidement enrichis grâce au développement économique.

P1270833

P1270834

n°5 avenue Van Dyck (H.Parent Arch.1872 1873 ) l’hôtel-monument du chocolatier Menier avec une profusion ornementale de détails sculptés. Pas d’espaces successifs entre la partie publique et la partie privée comme à l’époque classique mais un unique espace en représentation permanente.

P1270836

n°8 rue Alfred de Vigny un autre hôtel de la famille Menier ( H.Parent Arch.1880), sur rue une façade néo-gothique

P1270839

à laquelle succède sur cour une façade inspirée de la Renaissance avec des communs bâtis à colombages et cette échauguette à damier ( actuel Conservatoire international de musique de Paris).

P1270841

13 rue Murillo immeuble de bureaux sur un terrain traversant donnant au n°60 rue de Lisbonne.

P1270846

angle rue de Lisbonne et rue Rembrandt

P1270850

60 rue de Lisbonne angle rue Rembrandt (G.et Ch. Blanche Arch.1937), d’une façon générale le quartier présente une multitude d’îlots qui valorisent les immeubles d’angle. Cette disposition favorise une grande diversité comme les autres angles d’îlots suivants le mettent en évidence.

P1290809

Dans la rue Rembrandt l’alignement est très hétérogène et d’une grande variété avec une succession d’immeubles dont les styles sont architecturalement étrangers les uns au autres. Au n° 7 rue Rembrandt: utilisation des nouveaux matériaux, le métal pour les oriels de cet immeuble résidentiel post-haussmannien comportant un appartement par niveau ( G.Rives Arch.1898). Le bow-window apparu à Paris autour de 1880 sera reconnu et autorisé par le règlement de 1893. Ici la serre du jardin d’hiver prolonge la perspective intérieure du grand salon et le bow-window permet d’agrandir la salle à manger.

P1290810

Place du Pérou, au 48 rue de Courcelles à l’angle avec la rue Rembrandt: la galerie Ching-Tsai Loo (F.Bloch Arch.1926) isolée par une clôture devant un petit jardin. Ce riche chinois venu étudier en France fit construire cet immeuble après avoir fait fortune dans le commerce des antiquités. Il abrite toujours une galerie consacrée aux antiquités asiatiques et comporte dans sa partie supérieure des appartements. Un des très rares exemples parisiens de ce style avec le cinéma La Pagode de la rue de Babylone. Classé Monument Historique.

P1290806

33 rue du docteur Lancereaux, immeuble de logements (M.Jacotey & C.Voyatsis Arch.2005 ) sur un terrain de 75 m². Une ré-interprétation de la persienne parisienne fréquent élément unificateur des façades .

P1290804

n°9 rue Murillo à l’angle avec la rue Rembrandt (G.Causse Arch.1870). Divers éléments architecturaux provenant du palais des Tuileries ont été regroupés par l’architecte dans la cour intérieure de l’immeuble.

P1070179

Angle Murillo et rue Rembrandt un autre hôtel particulier en bordure du parc Monceau à la monumentalité incontestable.

P1290811

Rue Murillo, une succession d’hôtels particuliers organisés en U autour d’un pavillon central.

P1270847

P1270851

Entre pittoresque et classicisme un autre exemple d’éclectisme historique: le style Louis XIII des années 1880 mélange les citations en associant la brique à la pierre, devenu à la mode sous le Second Empire. Cette polychromie fait écho à l’évolution parallèle de la peinture de l’époque.

P1270852

Angle rue Murillo et au n° 3 de l’avenue Ruysdaël: un hôtel néo-classique transformé en immeuble de bureaux.

P1270853

n°4 avenue Ruysdaël l’ancien hôtel d’Abraham de Camondo qui appartint précédemment à la famille Meunier. Derrière le bâtiment principal l’architecte H.Parent construisit en 1885 les communs mélangeant assez curieusement les styles normand et mauresque .

P1270854

Avenue Ruysdaël et rue de Lisbonne un hôtel particulier très classique occupé par l’ambassade d’Algérie.

P1270855

47 à 49 rue Monceau un ensemble immobilier mixte bureaux-appartements dont le plan en H fait face au parc Monceau (A.Riegler Arch.vers 1950).

P1270856

P1290816

63 rue de Monceau, la partie de l’hotel Moïse de Camondo construite en 1864 par un entrepreneur de travaux publics .

P1270858

Un hôtel entre cour et jardin (ce dernier étant assuré de fait par le parc Monceau): la cour d’honneur de l’hôtel de Camondo (R.Sergent Arch.1913) est inspiré du Petit Trianon.      Au rez de chaussée bas: le hall de réception et l’escalier monumental vers les pièces de réception situées au rez de chaussée haut, avec au premier étage les appartements privés.

P1270859

Coté parc une rotonde centrale avec deux ailes perpendiculaires entoure le jardin à broderies de buis dessinées par le paysagiste Achille Duchêne.

P1270874

L’hôtel Nissim de Camondo est une reconstitution d’une demeure artistique de la seconde moitié du XVIIIe siècle, il a été légué en 1935 au Musée des Arts Décoratifs.

Au premier étage le salon bleu offre une vue sur le parc Monceau.

P1270922

Publicités

Une réflexion au sujet de « Paris, balade architecturale dans le 8e arrondissement autour du parc Monceau. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s